Les Sexoliques Anonymes
Les Sexoliques Anonymes

S.A. Renseignements utiles pour les nouveaux membres

Bienvenue à S.A.

 

Nous sommes heureux que vous soyez là. Si vous vous reconnaissez dans la dynamique que nous décrivons sur ce site web et que vous croyez avoir le problème, nous aimerions partager notre solution

avec vous.

 

Sans doute, à l’instar de tous les nouveaux membres, vous posez-vous de multiples questions sur notre programme. Nous espérons que vous trouverez les réponses à celles-ci dans le suivant.

 

Qu’est-ce que S.A. ?

 

S.A. est une fraternité regroupant des hommes et des femmes qui partagent leur expérience, leur force et leur espoir dans le but de résoudre leur problème commun et d’en aider d’autres à se rétablir. Notre but premier réside dans le fait que nous demeurions sobres sur le plan sexuel et que nous en aidions d’autres à le devenir.

 

Qu’est-ce que la sobriété sexuelle ?

 

Notre définition de la sobriété sexuelle ne s’applique qu’à nos membres. La sobriété sexuelle pour un sexolique membre de S.A. signifie ne pas avoir de sexe, ni avec soi-même ni avec d’autres partenaires que son époux ou son épouse. Selon la définition de la sobriété sexuelle de S.A., le terme « époux (épouse) » s’applique à l’un ou l’autre des partenaires dans le cadre d’un mariage contracté entre un homme et une femme.

 

Nous incluons aussi dans notre définition de la sobriété sexuelle l’affranchissement progressif des différentes formes de fantasmes sexuels, de stimulation et de luxure qui peuvent s’immiscer dans nos vies. L’affranchissement devient possible en restant sobre tout en appliquant dans notre vie quotidienne les principes des douze (12) Étapes et des douze (12) Traditions.

 

Comment vivre sans ces « à-côtés » sexuels ?

 

Notre expérience commune nous incite à croire que la sobriété sexuelle nous affranchira de notre compulsion sexuelle. Nous voulons permettre à l’instinct et son besoin d’intimité sexuelle de retrouver sa fonction première qui est celle de la reproduction et de l’établissement de liens sains avec son époux ou son épouse. L’arrêt des stimulations sexuelles et de la luxure entraîne la disparition de l’obsession sexuelle.

 

Peut-on comparer S.A. à un groupe de thérapie ?

 

S.A. n’est d’aucune façon une thérapie sexuelle ou une thérapie de groupe. Les réunions sont dirigées par des membres de la fraternité selon l’usage prescrit. Aucun membre ne participe à titre professionnel. S.A. est un programme de rétablissement vis-à-vis de la luxure et de la dépendance sexuelle axé sur les principes des Alcooliques Anonymes.

 

Peu importe les problèmes soulevés, nous partageons une solution commune, soit le programme de rétablissement axé sur les douze (12) Étapes et les douze (12) Traditions, que nous pratiquons sur la base de l’entraide et de la sobriété sexuelle. Comment puis-je devenir membre ?

Tous ceux et celles qui croient que la luxure constitue pour eux un problème peuvent se présenter à une réunion fermée de S.A. et éventuellement devenir membre de ce groupe d’entraide s’ils ont le désir

d’arrêter la luxure et de devenir sobres sur le plan sexuel.

 

Combien cela me coûte ?

 

Les réunions de S.A. sont gratuites. Aucuns frais ne sont exigés. Nous sollicitons à chaque réunion une contribution volontaire, ceci afin de défrayer les coûts du local, de la documentation, du café, etc.. En conformité avec la Septième Tradition, chaque groupe doit subvenir à ses propres besoins à l’aide de la contribution de ses membres.

 

J’admets avoir abusé du sexe. Et si en diminuer la fréquence, cela suffisait ?

 

S.A. s’adresse à ceux et celles qui ont perdu le contrôle dans ce domaine. Nous faisons appel à S.A. car nous ne pouvons plus nous arrêter, quels que soient les types de comportement sexuel à l’oeuvre. Nous avons perdu la faculté de choisir de mettre fin à notre comportement.

 

Comment savoir si je suis "accro" au sexe ?

 

Vous seuls pouvez en arriver à ce constat. La reconnaissance de notre impuissance, c’est ce que nous appelons dans notre jargon « le travail de la première étape ». Comme le mentionne la première étape, « nous avons admis que nous étions impuissants devant la luxure, que nous avions perdu la maîtrise de nos vies ». Beaucoup de temps peut s’écouler avant que nous puissions admettre notre défaite. Tôt ou tard, nous

finissons par céder et par réclamer de l’aide tout en admettant que nous ne pourrons pas nous en sortir par nous-mêmes. Ce n’est qu’à ce moment précis que nous admettons véritablement être impuissants

devant la luxure.

 

C’est la raison pour laquelle vouloir devenir sobre pour quelqu’un d’autre que soi-même (un membre de la famille ou un employeur, par exemple) ne fonctionne pas. Il faut d’abord s’avouer soi-même vaincu avant de commencer à chercher de l’aide.

 

Je sais qu’il m’est impossible d’arrêter par ma propre volonté. Après plusieurs tentatives infructueuses, est-ce encore possible ?

 

Oui, c’est possible. On retrouve des membres sobres à S.A., tout aussi bien des célibataires que des gens mariés, partout dans le monde. Ensemble, nous pouvons, au sein de S.A., devenir sobres et le

demeurer en appliquant le programme un jour à la fois.

 

Que dois-je faire pour devenir sobre ?

 

Puisque le programme de S.A. ne propose rien d’absolu en la matière, nous vous suggérons les moyens que nous connaissons afin de devenir sobre : aller aux réunions, mettre en pratique les étapes, lire la documentation (S.A. et A.A.) et trouver un parrain à qui nous pourrons rendre compte de notre cheminement sur une base régulière. Enfin, plusieurs d’entre nous en sont venus à croire en une Puissance

supérieure pour nous aider à demeurer sobres.

 

D’accord, je suis prêt à l’essayer. Qu’est-ce que

je dois faire maintenant ?

 

• Joignez S.A. Consultez l’annuaire pour obtenir un numéro local ou

   joignez le centre principal du mouvement.

 

• Assistez aux réunions, revenez-y aussi souvent que possible.

 

• Échangez avec des sexoliques sobres, informez-vous auprès d’eux

   comment ils y sont parvenus.

 

• Consultez la documentation disponible sur notre programme :

   dépliants, Sexoliques Anonymes, Le Rétablissement se poursuit,

   Alcooliques Anonymes, Les Douze Étapes et Les Douze Traditions.

 

• Le mouvement S.A. publie périodiquement un bulletin, l’Essay.

 

• Jumelez-vous à un parrain. Celui-ci doit être un membre dont la sobriété constitue un modèle pour vous.

 

Il est recommandé d’appeler son parrain régulièrement, chaque jour si c’est possible. Prenez en considération ses suggestions.

 

• Appliquez les étapes. Votre parrain vous indiquera comment vous y

   prendre.

 

• Dressez une liste de numéros de téléphone d’autres membres. Prenez

   l’habitude de les appeler pour vous aider à capituler devant vos

   « tentations » et pour vous permettre de vous soulager de vos

   moments d’angoisse ou de panique.

 

• Adonnez-vous à la prière. Le matin, demandez à votre Puissance  

  supérieure de vous aider à demeurer sobre toute la journée. Le soir,

  remerciez-La pour votre journée de sobriété. Continuez de prier, même

  sous l’influence de la luxure.

 

• Mettez en pratique les slogans contenus dans notre programme :

   "Commencez toute chose par le commencement",

   "Nul n’est tenu à l’impossible",

   "Une journée à la fois",

   "Aide-toi et le Ciel t’aidera",

   "Garde ça simple".

 

Rappelez-vous que nous avons tous été à la place du « nouveau » un jour ou l’autre et que nous avons vécu ce que vous ressentez aujourd’hui. Présentez-vous et demandez de l’aide. Joignez-vous à nous, car

« nous serons avec vous dans votre communion d’esprit., et vous allez sûrement faire la connaissance de certains d’entre nous qui se dirigent sur la route d’une heureuse destinée. Puisse Dieu vous bénir et vous garder jusqu’à ce que cela se produise ».

Druckversion Druckversion | Sitemap
© SA-Tunisie